Epoqu’auto 2016

Au sommaire
  1. Delahaye : symbole de l'automobile française
  2. Aston Martin : symbole de l'automobile britannique
  3. La fondation Berliet : symbole de l'automobile lyonnaise
  4. Les deux roues FOLLIS : lyon à l'honneur
  5. Des partenaires toujours présents
  6. Ventes aux enchères
  7. Informations pratiques

Les vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 novembre 2016, le Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes (les 3A) organisera son 38ème Salon de voitures et motos anciennes : Epoqu’auto, qui se tiendra à Eurexpo (Lyon). Ce salon sera aussi l’occasion, pour le Club et ses 200 bénévoles, de fêter ses 60 ans.

Cette année le salon s’agrandira encore : 6 halls, cumulant 53 000 mètres carrés en intérieur, accueillant plus de 600 exposants. Toujours dans le soucis de satisfaire les visiteurs, une garderie sera même mise en place cette année, le dimanche, avec une aire de jeu sécurisée.

Cette année, ce sont plus de 55 000 visiteurs qui seront attendus pendant ces trois jours.

 

Delahaye : symbole de l’automobile française

Marque française de renom, les Delahaye sont sorties des usines entre 1894 et 1954 : 90 000 aurons ainsi été produites. Le plateau dédié à la marque, qui sera présenté au Salon, a été réalisé par le seul et unique club Delahaye au monde. Celui-ci fête d’ailleurs cette année ses 50 ans, avec à sa tête M. TISSOT. Ainsi, une vingtaine de véhicule a été retenue afin de retracer l’histoire de cette marque : voitures, véhicule de pompier, utilitaires ou encore Jeep. En outre, le musée de Chatellerault et de Mulhouse ont contribué en prêtant trois véhicules pour embellir ce plateau.

Aston Martin : symbole de l’automobile britannique

Emblèmes des automobiles outre-manche, les Aston Martin ne finissent pas de faire rêver. Cette année, la marque sera mise à l’honneur au salon epoqu’auto sur un plateau réalisé avec le concourt du Club Aston Martin France et de l’AMOC France. Une quinzaine de véhicules sera présentée dont une petite moitié sera prêtée par l’usine Aston Martin elle-même ! Les visiteurs pourront découvrir des voitures des années 1950 telle la 2 DB2 Cabriolet mais aussi des récentes comme la Vanquish ou la DBT GT.

La fondation Berliet : symbole de l’automobile lyonnaise

Comme à l’accoutumée, la Fondation Berliet sera présente au Salon. Toujours prête à nous faire découvrir de nouvelles choses sur cette marque mythique, cette année le plateau sera centré sur l’automobile : en effet, M. Berliet n’a pas été qu’un industriel spécialisé dans la construction de poids lourds. Il a également eu un rôle important dans l’histoire automobile française. En outre, cette année, nous fêtons les 150 ans de la naissance de M. Berliet et le ministre de la culture a décidé d’intégrer cet événement dans les commémorations nationales.

Les visiteurs pourront ainsi découvrir, ou redécouvrir pour certains, une dizaine d’automobiles Berliet : de la « VICTORIA » type A de 1897 pour la plus ancienne, au cabriolet type VIRP 11 Dauphine de 1936 pour la plus récente.

Les deux roues FOLLIS : lyon à l’honneur

Cette année, les organisateurs du salon epoqu’auto nous propose un plateau atypique en nous faisant découvrir la marque de deux roues « Follis ». Son fondateur commença par les deux roues non motorisés puis, dans les années 50, se lança dans les deux roues motorisés. Au début des années 1950, la marque est le 4ème constructeur français juste derrière Peugeot. Après plus de 100 ans de deux roues, la marque ferme définitivement ses portes en 2011.

Les visiteurs découvriront ainsi une douzaine de deux roues : cyclomoteur, vélomoteurs, tandem, motos, VTT et même une monoplace et une barquette produites dans les années 1970.

 

Des partenaires toujours présents

L’association Peugeot Citroën DS sera présente au salon et regroupera différents clubs tels le Club 205, les Amis du Lion, le Club 204 et 304 ou encore le Club Autos Miniatures Peugeot. En outre, 1000m² seront occupés par le Village Citroën qui rassemblera également plusieurs clubs de la marque : Idéales DS France, Club Rosalie, les Amis de la 2CV…

1200m² seront occupés par les amoureux des Renault : plus d’une vingtaine de clubs de la région seront présents. 4L, R16, R5, R15, R17… il y en aura pour tous les goûts !

Fidèle depuis 8 ans, Autodiva sera de nouveau présente au salon, référence incontestée dans l’histoire de la compétition automobile. Pour cette édition, l’exposition sera focalisée sur les véhicules qui animent la SportProtosCup depuis deux années. Seront ainsi présentées : la LOLA T298 BMW de 1978, la CHAPMAN RT36 de 1992, la GRAC MT14S COSWORTH de 1973, la LUCCHINI SP92 ALFA de 1992 ou encore l’OSELLA PA18 ALFA de 1993.

Le salon accueillera aussi une exposition sur Chappe et Gessalin, entreprise pionnier de la carrosserie en fibre de verre qui donnera ensuite progressivement naissance à la marque CG.

Les amoureux des Youngtimers ne seront pas laissés pour compte puisque, pour sa cinquième année de présence, les Youngtimers mettront à l’honneur les japonaises et notamment Honda et Toyota.

Ventes aux enchères

Assurée par M. Osenat, la vente aux enchères traditionnelle clôturera le salon. Cette année, 900 places seront disponibles dans la tribune.

Informations pratiques

Le salon se tiendra à Eurexpo – Lyon.

Horaires :

  • Vendredi 4 novembre : 9 h – 21 h
  • Samedi 5 novembre : 9 h – 19 h
  • Dimanche 6 novembre : 9 h -18 h

Tarifs :

  • Adultes : 14 € (réduit pour les places achetées en ligne avant vendredi)
  • Groupes (+ de 15 personnes) : 10 €
  • Enfants de moins de 12 ans : gratuit

Parking

  • véhicules de collection (de plus de 30 ans) : gratuit (parking P5)
  • autres véhicules : 8 €
  • Parking et vestiaires casque gratuits pour les motos

Organisateur :

  • Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes – 9 rue Vauban 69006 Lyon
  • Contact : Alain Guillaume (commissaire général du salon)
  • Site internet : www.les3a.com et www.epoquauto.com
Cette entrée a été publiée dans Evénements. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Epoqu’auto 2016

  1. rebolle dit :

    je vais tous les ans au salon.serait il possible d’avoir des entrees gratuites.merci

  2. savey dit :

    Bonjour
    Entrée+ parking, 16 euros, soit 14% d’augmentation par rapport à 2012….Profitez en….La crise arrive.
    Je me rendrai donc avec mon véhicule de plus de 30ans, uniquement sur le P3 pour renontrer des Vrais passionnés.

    • Marguerite dit :

      Bonjour,

      oui tout augmente… nous sommes tous dans le même bateau. Pour l’entrée, sachez que, si nous ne l’avons pas indiqué, vous pourrez bénéficier d’un tarif réduit si vous venez avec votre ancienne. Direction le P3 en effet, et les organisateurs vous remettrons un « bon » pour une entrée réduite.

      Cordialement,

  3. romain dit :

    j’y vais demain yahoo :) , mais faut arreter de prendre les gens pour des pigeons 11 euros l entree plus le parking payant a pparement c edt nouveaux??

    • Marguerite dit :

      Bonjour,
      nous vous souhaitons un bon salon ! Vous ne serez pas déçu, il y a de magnifiques auto et l’expo des mercedes SL…

      Le parking est payant pour les voitures modernes (comme l’année dernière) mais pas pour les anciennes. Si vous venez en ancienne, vous aurez un bon pour une entrée tarif réduit.
      Cordialement,

  4. piccolo dit :

    Bonjour,
    Je suis venu dimanche avec un cousin qui possede une 911 de 78 et le guignol a l’entree du parking anciennes nous a donne un ticket payant pour la sortie.Marche arriere et retour a la case depart.La il nous demande la carte grise pour voire l’annee.Il n’y connaissais rien en auto et en plus aucun renseignement sur le tarif reduit . Dommage.
    Cordialement.Alain

    • Marguerite dit :

      Bonjour,

      pas très agréable comme expérience… Pour notre part, nous étions en 205 gti (plus récente que la votre en plus) et nous avons pu rentrer sans problème : le type à l’entrée du parking s’y connaissait en plus. Après, le « guignol » était peut-être un employé lambda fourni par eurexpo qui n’a aucune sensibilité pour les anciennes.

      Pour le tarif réduit, on n’en avait pas eu connaissance avant d’y aller vendredi ; ce qui est étrange, c’est que le vendredi la personne nous a donné un coupon réduction et lorsque nous y sommes retournés le dimanche, il ne nous a rien donné. Etait-ce uniquement pour le vendredi ? Je ne sais pas ; ils auraient en tous cas dû l’appliquer pour les trois jours car se déplacer en ancienne coûte généralement plus cher que de prendre sa voiture de tous les jours, et ça profite à tout le monde !

      Bien à vous,

  5. begue jacky dit :

    bjrs, j’ai beaucoup aimer le salon. mais j’ai un seul regret c’est que sur le stande M242, le stande des helico miniature ambrosino, ou nous avons esiter longuement avec mon fils pour en acheter un. cela ne c’est pas fait. aujourd’uit je le regrette et j’aimerais rentrer en contact avec ce monsieur pour pouvoir en acheter 1 pour les 10 ans de mon fils. alors si une personne pouvais me donner ces coordonnées je serais ravis et pourrais rendre mon fils heureux.
    merci par avance
    jacky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>