Le Tour Auto Optic 2000 – 2013

Au sommaire
  1. Historique
  2. Les modèles de l'édition 2013
  3. Laffite, Panis et Comas au départ !
  4. Kenny Bräck au départ !
  5. Le programme 2013
  6. Animations
  7. Tour Auto optic 2000 à la télé
  8. Organisateurs Peter Auto et ASA Tour Auto
  9. Les participants régularité
  10. Les participants compétition

Historique

C’est en 1899 que l’Automobile Club de France créa le tour de France automobile, aujourd’hui la plus ancienne épreuve de compétition encore en activité. En dépit d’un succès certain, le choc pétrolier de la fin des années 1970 affaiblit l’événement jusqu’à y mettre fin en 1986.

En 1992, Peter Auto décida de relancer ce tour Auto mais dans un autre esprit : réaliser une rétrospective historique. Le succès fut immédiat pour le plus grand plaisir des passionnés de véhicules anciens.

Chaque année, le parcours change et alterne systématiquement circuits et spéciales sur routes fermées. Il y a deux formes de participation : la régularité et la compétition. Sur les 400 demandes formulées chaque année, seuls 200 équipages sont sélectionnés représentant plus de 30 nationalités.

Voir le compte-rendu de l’édition 2012 du tour auto optic 2000 ici.

Les modèles de l’édition 2013

Le tour Auto Optic 2000 se déroulera cette année du 22 au 27 avril, partant de Paris et traversant Orléans, Vichy, Albi, Limoge et La Rochelle pour une distance totale de 2187 km.

Pour cette 22ème édition du Tour Auto Optic 2000, les marques Aston Martin et Porsche, aux côtés de BMW et Ferrari (partenaires officiels), seront à l’honneur. En effet, il s’agit de fêter les 100 ans de la marque Aston Martin, créée en 1913, et de rendre hommage au petit-fils de Ferdinand Porsche décédé en 2012 quelques temps avant le départ de la course. A cette occasion, 14 prototypes Porsche dont une 550 A de 1956, une 904, 906, 910 et 718 RSK de 1959 prendront le départ.

Du côté des BMW, un effort a été fait pour rassembler des modèles comme la 507, 700, 1600, 2002 et 3.0 CSL.

Cette année, 240 équipages prendront le départ, au volant de véhicules reflétant au mieux la diversité des modèles qui prirent le départ de la course entre 1951 et 1973 :

  • la Citroën 2CV (1955) de Baldy/Federspiel
  • la Volkswagen Coccinelle (1961) de Granet/Dufossez
  • l’Osca MT4 (1949) de Barthelemy/Ogna,
  • la Ford Escort Mexico du tandem Lacroix
  • l’Opel GT6 (1973) des Bazin

Quelques modèles à remarquer pour cette anée :

Françaises :

  • Citroen SM de 1970 – Belooussoff/Lusseaud
  • Renault 8 Gordini 1967 – Salat/Biggi
  • Jide 1600 de 1973 –  Bounie/Verlhac

Britanniques : AC Bristol, Aston Martin, Austin Healey, Jaguar, Lotus, MG et Triumph.

Italiennes : Ferrari (36 en tout), Alfa Romeo, Lancia, De Tomaso, Fiat

Du côté des sportives, nombreux sont ceux qui tenteront de prendre leur revanche :

  • la Lotus Elan du duo français Kohler/Laboisne (2ème en 2012)
  • l’AC Cobra du Britannique Freeman (3ème en 2012)
  • la Lancia Stratos Gr IV de Comas/de Sadeleer
  • la Ferrari 308 Gr IV Michelotto de Driot/Panis
  • la Porsche 906 de Mr John of B./Sibel, victorieuse en 2012 du groupe G

 

Laffite, Panis et Comas au départ !

Pour l’édition 2013, Jacques Laffite, Olivier Panis et Erik Comas prendront le départ de la course. Ils conduiront respectivement une Porsche 910 de 1970 (catégorie compétition), une Ferrari 308 Groupe IV Michelotto de 1976 et une Lancia Stratos groupe IV de 1974.

Kenny Bräck au départ !

Ce pilote accompli sera également au départ du Tour auto optic 2000 version 2013, au volant d’une Cobra Daytona coupé, l’une des 6 originales construites et surtout l’une des 3 qui ont participé au Tour de France automobile de 1964.

Ce suédois, que nous connaissons peu dans nos contrées, a pourtant été vice-champion de F3000 internationale en 1996, réalisa des tests en F1 (Williams, Ligier et Arrows), remporta les mythiques 500 Miles d’Indianapolis en 1999 et fut victime d’un accident en 2003 et abandonna finalement la discipline en 2005 pour se consacrer à la formation de jeunes pilotes et à une carrière dans la musique, son autre passion.

 

Le programme 2013

Le 22 avril 2013, les véhicules seront exposés au grand Palais de Paris où les visiteurs pourront venir se rincer l’oeil de 10 h à 18 h.

tour auto paris

 

En outre, à chaque étape en fin de journée, les véhicules seront rassemblés et sur présentation du numéro spécial du Point (10 euros), les visiteurs pourront accéder au parc fermé où ils s’y trouveront. En outre, les épreuves sur circuits sont ouvertes au public, gratuitement.

tour auto 2013

Mardi 23 avril : Paris – Orléans

  • Départ : Château de Dampierre
  • Fin de matinée : rendez-vous au circuit des 24 h du Mans
  • Déjeuner au circuit
  • Fin de journée : arrivée à Orléans, rendez-vous Bd Alexandre Martin dès 18 h

Mercredi 24 avril : Orléans – Vichy

  • Déjeuner : château de Bannegon
  • Après-midi : circuit de Magny-cours
  • Soirée : arrivée à Vichy, rendez-vous au Parc des Sources dès 19 h

Jeudi 25 avril : Vichy – Albi

  • Déjeuner : château de Pesteils
  • Après-midi : circuit d’Albi,
  • Soirée : Albi, rendez-vous au Parc des expositions dès 18 h 30

Vendredi 26 avril : Albi – Limoges

  • Déjeuner : château de la Bourlie
  • Soirée : Limoge, rendez-vous au Jardin du Champs de Juillet dès 17 h

Samedi 27 avril : Limoges – La Rochelle

  • Matinée : circuit du val de Vienne
  • Déjeuner : Château de la taillée
  • Soirée : arrivée à la Rochelle, rendez-vous à l’ancien Bassin des Chalutiers dès 15 h 30

 

Animations

En marge de l’événement, dans chaque ville étape (sauf Paris), le public pourra se sensibiliser aux questions de sécurité routière grâce aux actions mises en place par Optic 2000. En outre, avec Essilor et Audio 2000, les spectateurs pourront tester leur vision et leur audition sur un stand spécial. Par ailleurs, un stand Optic Classic sera mis en place, et entouré d’anciennes magnifiques !

triumph tr3

Cette année, suite au succès de 2011 et de 2012 (plus de  1200 enfants) les organisateurs mettront en place le « Mini Tour Optic 2000″ : tous les jours, de 15 h à 20 h, les enfants de 6 à 13 ans (et de 1,10 m à 1,50 m) pourront prendre le volant d’une mini-voiture à moteur thermique sur un circuit provisoire.

 

tour auto

Les mini ferrari du Tour Auto

 

 

Tour Auto optic 2000 à la télé

Cette année, diverses chaînes de télévision couvriront l’événement et diffuseront les meilleurs moments : M6, W9, BFM TV, Eurosport, D8, Sport +, Infosport + et Motor TV. Voici les créneaux horaires des diffusions :

M6 :

  • Du lundi 22 au vendredi 26 avril vers 20h30.
  • Rediffusion vers 01h45
  • Le samedi 27 avril vers 10h40
  • Le dimanche 28 avril vers 01h35

W9 :

  • Du lundi 22 au vendredi 26 avril vers 20h30
  • Le samedi 27 avril vers 12h35

D8 :

  • Du lundi 22 avril au vendredi 26 avril vers 20h30
  • Le samedi 27 avril vers 18h30
  • Le dimanche 28 avril vers 20h30

SPORT + :

  • Le mardi 7 mai 2013 (multi-diffusé 3 fois)

INFOSPORT + :

  • Du lundi 22 au dimanche 28 avril vers 22h25 et 23h55
  • Rediffusion à 10h25 et 11h25

EUROSPORT :

  • Du lundi 22 au dimanche 28 avril entre 22h30 et 23h00
  • Rediffusion entre 8h30 et 10h00

MOTORS TV (France) :

  • Du lundi 22 au dimanche 28 avril entre 22h30 et 8h50
  • Rediffusion entre 8h30 et 10h00

BFM TV :

  • Du lundi 22 au vendredi 26 avril vers 23h55
  • Le samedi 27 avril vers 12h55
  • Le dimanche 28 avril vers 23h55
  • Bande Annonce tous les jours vers 7h50 et 8h50

 

Organisateurs Peter Auto et ASA Tour Auto

Presse :

  • Peter Auto Henri Suzeau et Audrey Zachayus
  • media@tourauto.com

Presse – Optic 2ooo:

  • Marie Lebon et Aline Milley – presse@optic2000.fr

Concurrents

  • Guillaume Le Métayer – Cécile Docquier
  • competition@tourauto.com

Peter Auto :

  • 103, rue Lamarck – 75018 Paris – France
  • Tel +33 (0)1 42 59 73 40
  • Fax+33 (0)1 42 59 48 28
  • www.tourauto.com

Les participants régularité

  • Adamski/cle ment – alfa romeo 2000 gtv veloce 1973
  • Alvarez castillo – aston martin db 4 gt 1961
  • Arlaud/arlaud – porsche 356 b 1961
  • Asperti-boursin/asperti-boursin – alfa romeo 750 e sprint veloce 1958
  • Bablon/lebec -alfa romeo giulia 1600 1965
  • Bachot/bernard – triumph tr3 a 1958
  • Baldy/federspiel – citroën 2 cv 1955
  • Ball/palacios hasselbach – ferrari 275 gtb 4 1966
  • Barthelemy/ogna – osca mt 4 1949
  • Batteria/leouffre – ford mustang 1965
  • Baud/baud – ac cobra 1964
  • Bazin/bazin – opel gt 6 1973
  • De beauregard/armandet – triumph tr3 1956
  • Behr/bris – ac aceca bristol 1956
  • Benoit/mallet – ferrari dino 246 gt 1970
  • Berard/bourgeois – porsche 904 gts 1964
  • Bmw france – bmw 2002 turbo 1972
  • Bmw georges v – bmw 507
  • Blain/crocher aux – ferrari dino 246 gt 1971
  • Blanchard/masson – ac ace bristol 1957
  • Bordecq/bordecq – triumph tr4 irs 1967
  • Bossut/de swarte – porsche 914 / 6 1970
  • Bouriez/bouriez – ferrari dino 246 gt 1972
  • Brandenburg/george – jaguar type e 1962
  • Caucé/de fautereau – bmw 3.0 csl 1973
  • Cave/soubirac – bmw 2002 tii 1972
  • Cizeron/treffle – bmw 2002 tii 1973
  • Cleon/aubin – porsche 9 14 / 6 1970
  • Dastmachi – ferrari dino 246 gt
  • Donati/donati – ferrari dino 246 gt 1972
  • Dupuy/jaeckin – ferrari dino 246 gt 1972
  • Elbaz/sebag – ferrari 275 gtb 4 1967
  • Enguehard/gransard – jaguar xk 120 1951
  • Esculier/perdrix – ferrari dino 246 gt 1972
  • Feichtinger/schimitzek – porsche 356 b 1963
  • Freiling/gropp – aston martin db 2 1952
  • Fung hkg – lancia stratos 1970
  • Gandon/ollivier – ford cortina lotus 1963
  • Gardillou/gardillou – lotus 11 1956
  • Gautrin/mouries – porsche 911 s 1973
  • Gerschel/mordacq – porsche 911 rs 2,7l 1973
  • Gold/shaub – porsche 911 rs 2,7l 1973
  • Gottgens/gottgens – triumph tr3 1956
  • Graille/koenig – alpine renault a 110 1600 s 1973
  • Granet/dufossez – volkswagen coccinelle 1961
  • Gross/gross usa/usa aston ma rtin db 2 1952
  • Guerin/maitron – porsche 356 1961
  • Hector/da rocha fra/prt austin healey 100/4 1955
  • Heinecke tha ferrari 275 gtb 1965
  • Housseau – ferrari dino 246 gt 1972
  • Ingram hill/ingram hill gbr/gbr ferrari 275 gtb 2 1965
  • Jay/lemps – lancia fulvia 1.6 hf 1972
  • Koenig/koenig – ac ace bristol 1957
  • Krief/braun – alfa romeo sz 1962
  • Lacroix/lacroix – ford escort mexico 1973
  • Laurent-bellue – porsche 356 a 1957
  • Le bigot/lotigie – ac aceca bristol 1960
  • De lesseps/brand – porsche 911 s 2,4l 1972
  • Lok/vedrenne – ferrari dino 246 gt 1971
  • Lubrano/darbellay – triumph tr6 1969
  • Lucas – bmw 3.0 csi 197
  • Macchi/martrou – ferrari dino 246 gt 19 74
  • Maris/tiggeler – alfa romeo sz 1962
  • Marquis/charrier – alpine a 110 1600 sc 1975
  • Martin/martin – porsche 356 c 1965
  • Mathieu/mathieu – porsche 718 rsk 1959
  • Mc mahon/mellett – ferrari 250 gt lusso 1963
  • Mellinger – lancia stratos gr. Iv 1975
  • Meylan/stervinou – porsche 356 1964
  • Michaut/michaut – ford mustang 1965
  • Miles/miles – sunbeam alpine 1953
  • Mille/mahe – porsche 910 1967
  • Mohammad/vaichere – bmw 2002 turbo 1975
  • Möllenkamp/möllenkamp – lotus elan 1969
  • Monot/naudin – bmw 3.0 cs 1974
  • Moody/moody – aston martin db 4 gt 1960
  • Moody/hoessle – aston martin db 2 1953
  • Neubauer/sertang – ferrari dino 206 gt 1969
  • Nicoules/nicoules – ford mustang 1966
  • Papazyan/vieville – jaguar xk 120 roadster 1953
  • Peculier/peculier – alpine 1600 1970
  • Peretie/peretie – jaguar xk 140 roadster 1956
  • Perrier/lasser – porsche 906 1966
  • Peter/petithuguenin – porsche 911 rsr 2,8l 1973
  • Peter auto – ligier js 2 maserati 1971
  • Pichon/giraudet – porsche 906 1966
  • Pinösch/buzzi – lotus elan 1963
  • Poelaert – mercedes benz 190 sl 1963
  • Poelaert – ac ace bristol 1957
  • Pozner – ferrari 275 gtb 4 1967
  • Ragues/ragues – alfa romeo giulietta sprint veloce 1960
  • Raoux/sarthou – lotus europa special 1974
  • Rapallino/bueltmann – jaguar type e 1962
  • Raynal/figaret – jaguar xk 140 roadster 1955
  • Ribadeneira/lundgren – ferrari 275 gtb 1965
  • Ricci/stoesser – porsche 550 a 1956
  • Rignell/wolf – austin healey 100/4 1956
  • Rostang/genin – lancia fulvia coupe 1600 hf fanalone 1969
  • Rouer/henard – lotus europa 1975
  • Sarazin/sarazin – jaguar xk 120 1951
  • Scalise/rodriguez genta – alfa romeo tz 1964
  • Senft/brewin – jaguar type e 1961
  • Sharp/edwardes – ferrari 250 gt tdf 1958
  • Silio/letellier – bmw 2002 turbo 1974
  • Slavic/rohmer – ferrari dino 246 gt 1972
  • Stevens/gautrin – aston martin db 2/4 1957
  • Sucari/bertschi – ferrari 250 gt berlinetta 1961
  • Sucari/sielecki – ferrari 250 gt lusso 1963
  • Tenel/thiboult – mg b 1966
  • Thadani ind ferrari 275 gtb 1965
  • Thevenin/vallet – alfa romeo giulia super 1969
  • Tonconogy/bartolome – ferrari 275 gtb 1965
  • Troussier/troussier – austin healey 100 m 1955
  • Van der stappen/erculisse – lotus elan 1964
  • Wang/ma – jaguar type e 1964
  • Yamawaki/tanaka – lancia flaminia coupe (2,8l) 1963

 

Les participants compétition

  • Agostini/agostini – ford mustang 390 gt 1967
  • Albuquerque – ford gt 40 1965
  • Baigneres/wasilewski – alfa romeo 2000 gtv 1971
  • Balthazard/braud – porsche 356 sc 1964
  • Basso – bmw 3.0 csl 1972
  • Batchelor – aston martin db 2/4 1953
  • De beaufort/dumez – alfa romeo 20 00 gtv 1973
  • Beaupigny/clastre – alfa romeo 2000 gtv 1972
  • Beecroft/marsh – ferrari 250 gt berlinetta 1960
  • Belin/soulet – austin mini cooper 1968
  • Belooussoff/lusseaud – citroën sm 1970
  • Benezet/benezet – porsche 911 rs 2,7l 1973
  • Berchon/berchon – ford mustang 1965
  • Bertoni/bathelot – porsche 914/6 gt 1971
  • Beverley/humphreys – ferrari 308 gr iv michelotto 1977
  • Boos/goury – ferrari 250 gt lusso 1964
  • Bounie/verlhac – jide 1600 1973
  • Brunhes/de lacretelle – alfa romeo 2000 gtv 1972
  • Brunn/brunn – bmw 700 s 1961
  • Bucher – porsche 906 1966
  • Buffet/lucot – austin cooper s 1965
  • Bussolini/bussolini – porsche 914/6 gt 1970
  • Caron/david – ac cobra 1963
  • Chambord/baschiera – alpine renault a 110 1800 gr. Iv 1973
  • Clerc – alpine renault a 110 1800 gr. Iv 1972
  • Coll/de miguel – porsche 914 / 6 gt 1970
  • Comar – alfa romeo 1600 gta 1965
  • Comas/de sadeleer – lancia stratos gr. Iv 1974
  • Cortes orjuela/orjuela – porsche 356 pre a 1954
  • Couraudon/couraudon – lotus elite 1960
  • Cozzolino/cozzolino legay – jaguar type e 1963
  • Dalglish/wills – aston martin db 4 gt 1960
  • Daunat/dewazieres – citroën sm 1971
  • Deleplanque/pacheco – morris cooper s 1965
  • Delso/de miguel – jaguar type e 1963
  • Demole/senger – ac cobra 1964
  • Denat/denat – porsche 911 rs 3,0l 1974
  • Desplaces/desplaces – ferrari 275 gtb 1966
  • Dischamp/benaroya – porsche 356 c 1965
  • Doquin/doquin – porsche 356 1962
  • Driot/garamond – de tomaso pantera gr. Iv 1973
  • Driot/panis – ferrari 308 gr iv michelotto 1976
  • Dumolin/adyns – ferrari 275 gtb 1964
  • Dunbar/jones – ferrari 275 gtb/c 1966
  • Ellerbrock/brack – ac cobra daytona coupé 1965
  • Ellerbrock/rohwer – alfa romeo 16 00 gta 1965
  • End/end – alfa romeo 1600 gta 1965
  • Engelhorn – lotus elite 1961
  • Fabre/guerrier de dumast – austin healey 100 m 1956
  • Faille/vert – porsche 911 rsr 2,8l 1973
  • Fatemi/knoche – porsche 904 gts 1964
  • Ferrier/penillard – porsche 356 1964
  • Fograscher – mercedes benz 300 sl 1955
  • Fradin/wehner – de tomaso pantera gr. Iv 1973
  • France/france – ac cobra 1963
  • Freeman – ac cobra 1964
  • Friscia/paulus – austin healey 100/4 1954
  • Galiffi – austin cooper s 1300 mki 1965
  • Gauduel/cathiard – bmw 2800 cs 1971
  • Gibier/sanou – alpine a 110 1600 1973
  • Gill/jaffray – ferrari 250 gt berlinetta 1960
  • Glenmor/le graet – porsche 910 1967
  • Guenat – ac cobra 1964
  • Guyot-sionnest/nolin – triumph tr3 1959
  • Haase/haase – jaguar mk1 1958
  • Hautot/cantrel – ferrari 308 gr iv michelotto 1976
  • Holtz/mayette – porsche 911 2l 1965
  • Jousset/falcon – ac cobra 1965
  • Junne/maxted-page – porsche 914/6 gt 1970
  • Kleissl – mercedes benz 300 sl 1955
  • Kohler/laboisne – lotus elan 1965
  • Lachet/calmes – austin cooper s 1300 mki 1965
  • Lafitte/vandromme – porsche 910 1970
  • Lafont/penicaud – ford mustang 1965
  • Lajournade/bouchet – jaguar type e 1964
  • Latham/baud – alpine renault a 110 1600 sc 1974
  • De latre du bosqueau/werner – ford capri 2600 rs 1971
  • Le boeuf/le boeuf – jaguar type e 1962
  • Le gloahec – jaguar mk1 1959
  • Le jean/penlae – porsche 911 1965
  • Lecourt/narac – porsche 911 rsr 2,8l 1973
  • Lembo/lemeille – alfa romeo 1750 gtam 1970
  • Logan/hampton – porsche 911 st 2.5l 1972
  • Maillochaud/goffredi – jaguar type e 1963
  • Malaviolle/malaviolle – chevrolet ca maro 1970
  • Margot/margot – lancia fulvia coupe 1600 hf 1970
  • Maris/carpentier – porsche 910 1967
  • Mazoyer/dubois – mg a 1959
  • Meiners/mhitarian – alfa romeo tz 1964
  • Meins/huxley – ford gt 40 mk i 1966
  • Melin/gondard – lotus elan 1965
  • Menard/zolciak – porsche 356 1961
  • Merlin/veroux – ac cobra 1963
  • Monteverde/pearson – ac cobra 1963
  • Mr john of b/sibel – porsche 906 1966
  • Nearburg – alfa romeo 1600 gta 1965
  • Odin/salvi – ford mustang 1965
  • Von oppenheim/de siebenthal – porsche 911 1965
  • Orjuela/garcia – porsche 911 1964
  • O’shea/hall – jaguar type e 1961
  • Pautigny/pautigny – austin cooper s 1965
  • Pearson/gapp – aston martin db 2 1952
  • Perret/de murard – porsche 906 1966
  • Piquet/devidal – alfa romeo sz 1960
  • Puren/bertrand – porsche 356 1953
  • Queffelec/collas – lotus elan 1964
  • Rachet/lacroix – triumph tr4 1962
  • Ramouna/laffont – alfa romeo 1600 gta 1965
  • Rattazzi/beghetto – alfa romeo giulia 1600 ti super 1964
  • Read/norfleet – ferrari 275 gtb/c 1965
  • Renault/renault – jaguar type e 1964
  • Rocher – porsche 906 1966
  • Roddaro/barth – porsche 911 rs 3,0l 1974
  • Roucolle/zago – lotus elan 1965
  • Ruddell – aston martin db 2/4 1954
  • Sabates/legat – ford galaxie 1962
  • Saier/altieri – porsche 911 rsr 2,8l 1973
  • Salat/biggi – renault 8 gordini 1967
  • Siassi/beaumont – jaguar xk 120 1953
  • Singleton/franklin – aston martin db 4 gt 1960
  • Sirgue – de tomaso pantera 1972
  • Stahl/niermann – ford gt 40 1965
  • Steuer/steuer – fiat 124 abarth 1970
  • Terrell – jaguar xk 120 1952
  • Thomin/rivet – jaguar type e 3.8l fhc 1963
  • Timonier/spirgi – jaguar type e 1963
  • Tourneur – porsche 356 cabrio pré a 1500 s 1955
  • Urban/urban – jaguar xk 140 1954
  • Van houtte – ferrari 365 gtb/4 comp 1970
  • Vandromme/vivier – ford gt 40 1967
  • Vercoutere/leonard – alfa romeo 1600 gta 1965
  • Vignot/maurice – alfa romeo 2600 sprint 1965
  • Wildenburg/hahne – alfa romeo 1600 gta 1965

BFM TV
Du lundi 22 au vendredi 26 avril vers 23h55
Le samedi 27 avril vers 12h55
Le dimanche 28 avril vers 23h55
Bande Annonce tous les jours vers 7h50 et 8h50

Cette entrée a été publiée dans Evénements. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le Tour Auto Optic 2000 – 2013

  1. Alain dit :

    Très beau reportage photo !
    Comme si on y était … ;-)
    Bon WE à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>