Publicité Citroën BX – 1986

Mutant.

Pub citroen BX 1986

Darwin* avait raison.
Toutes les espèces doivent évoluer. Mêmes les meilleures, même la BX. Se dépasser soi-même pour dépasser les autres.
Encore faut-il savoir ce qu’il faut garder, ce qu’il faut changer.
Avec la nouvelle BX, Citroën a fait d’une voiture excellente une voiture exceptionnelle, encore plus belle, encore plus performante, encore plus sûre, encore plus BX.

MUTATION EXTERIEURE

On garde les formes, on change le look. Pourquoi changer une carrosserie au dessin déjà parfaitement réussi ?
La faire évoluer vers une aérodynamique meilleure encore et la doter de quelques retouches esthétiques étaient des objectifs suffisamment ambitieux. Ils ont été atteints.
Nouveaux phares et boucliers, c’est une évolution toute en finesse : à l’avant, les clignotants s’intègrent maintenant dans le prolongement des phares et débordent largement sur le profil de l’aile, apportant une nouvelle dimension et un aspect plus moderne à la calandre.
De nouveaux rétroviseurs extérieurs noirs réglables de l’intérieur s’intègrent harmonieusement à sa ligne aérodynamique.
Nouveau design aussi pour les larges boucliers avant et arrière plus enveloppants qui masquent les parties mécaniques et protègent mieux le volume de la voiture, renforçant son caractère et sa personnalité ainsi que l’impression de sécurité qu’elle donne.
De même les ailes avant et arrière élargies, ainsi que les nouvelles jantes, sont dignes de la vocation de grandes routières des BX.

MUTATION INTERIEURE.

On garde l’espace mais on change les meubles.
Sur la base de l’aménagement intérieur des premières BX, les stylistes et les spécialistes de l’étude des mouvements ont été plus loin.
Ils ont restructuré l’espace intérieur de la BX : nouvelle planche de bord à console intégrée, nouveau tableau de bord, nouveau volant monobranche, nouveaux panneaux de portes, nouveaux volumes de rangements (plus nombreux)…
L’ensemble, très équilibré, frappe a la fois par son luxe raffiné et sa haute qualité fonctionnelle.

Un confort accru :
des cadrans circulaires très lisibles sont regroupés dans le champ visuel; des nouvelles commandes à tige rassemblent l’ensemble des fonctions à portée des doigts.
Sur la console centrale se retrouvent les commandes d’ambiance et d’agrément : l’aération, l’air conditionné**, le combiné allume-cigare plus cendrier, l’ordinateur de bord**.
A bonne portée de main, le levier de vitesse, le frein à main et la manette de réglage des hauteurs de la suspension.
Les commandes de vitres électriques** sont situées dans les accoudoirs de portes.
L’ergonomie (étude des gestes) a guidé la conception des sièges. Ils sont habillés d’un large choix de tissus (jusqu’au cuir sur certains modèles).
Savoir changer pour le mieux mais conserver le meilleur, c’est cela la théorie de l’évolution pour Citroën.

* Charles Darwin (1809-1882). Naturaliste anglais. « De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle ».
** En option sur certains modèles.

Modèle présenté : BX GTI

CITROEN préconise TOTAL

Les BX ont changé.

Cette entrée a été publiée dans Anciennes publicites de voitures, Documents d'époque. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Vous avez une autre publicité à partager ? Publiez la grâce à notre formulaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>