Musée de Lohéac

Au sommaire
  1. Histoire du Musée de Lohéac
  2. Le Musée
  3. Informations pratiques

Cet article est découpé en plusieurs sous-catégories :

 

Histoire du Musée de Lohéac

Le manoir de l’automobile de Lohéac se trouve dans le village du même nom, dans le département de l’Ille et Vilaine, en Bretagne. C’est en 1985 que Michel Hommell décida d’acheter la ferme de la Cour Neuve. A l’époque, elle est en très mauvais état et M. Hommell a pour projet d’y rassembler ses véhicules de collection, qu’il accumule depuis ses 18 ans, constituant à l’heure actuelle une des plus belles collections d’Europe.

musee loheac

Il fallut plus d’une dizaine d’années de travaux pour transformer cette ferme en Manoir de l’Automobile, sans en dénaturer l’esprit et les lignes architecturales.  Pour ce faire, M. Hommell fit appel aux artisans locaux qui ont su faire un travail remarquable. D’ailleurs,  le bois et les pierre qui constituent les bâtiments sont en parfaite harmonie avec les voitures de collection qui s’y trouvent.

maserati loheac

Une Maserati 3500 gti de 1959

 

Le Musée

Le Manoir de l’Automobile est appréciable en différents points. Tout d’abord, et c’est l’essentiel, il propose une collection remarquable et extraordinaire. La planète entière y est représentée : Europe, Asie, Etats-Unis, Russie… En outre, de nombreuses marques disparues sont exposées telles René Bonnet, Desoto, Panhard, Tracta, Rispal, Talbot etc…

velam isetta

Une Velam Isetta – record 1957

 

Le musée regroupe d’ailleurs tous les types de véhicules : course, rallye, voitures de record, voitures de luxe, berlines, familiales, utilitaires, voitures ayant appartenu à des célébrités comme Mistinguette, hydromobiles, engins militaires et agricoles etc.

merlin batteuse

Une Batteuse merlin de 1935

La visite est fléchée, ce qui permet de ne rien manquer et d’accéder aux divers espaces aménagés : espace course, miniatures, rallye groupe B, F1, Ferrari, Lamborghini etc.

En outre, le Musée est en lui-même magnifique. Les travaux de restauration et de transformation de la ferme d’origine ont accouché d’un bâtiment magnifique, fait de bois et de pierre, en adéquation avec sa vocation. Le parfait exemple est la chapelle que M. Hommell a dédiée aux moteurs : les dessins des vitraux sont liés à l’histoire de l’automobile, des plaques en verre sont fixées aux murs en pierre et retracent l’histoire du moteur. Au cœur de cette chapelle, des moteurs sont solennellement exposés.

loheac chapelle

La Chapelle des moteurs

 

 

Par ailleurs, l’amour de M. Hommell pour les voitures se retrouve dans tout le manoir, avec sa collection certes, mais aussi avec de nombreux autres éléments :

marshall loheac

Une Plaque Marshall, avec la collection de phares

tableaux réalisés avec des pièces de moteur, éléments de décoration comme les tables basses faites avec des moteurs, espace dédié aux miniatures et aux maquettes mettant en scène des voitures miniatures, collection de phares et d’objets liés aux voitures etc.

Une des mises en scènes miniatures

 

Cette passion se retrouve aussi à l’extérieur du manoir avec le circuit et l’école de conduite. A noter, au premier étage, toute une mise en scène a été créée autour des métiers anciens et de l’hippomobile. C’est un magnifique retour dans le temps qui nous a été proposé. Vieilles échoppes, mannequins en tenue d’époque, vieux jeux vidéo, il y en avait pour tous les goûts !

La collection comporte également quelques deux roues motorisés et non motorisés.

moto honda

Une Moto elf 3, moteur Honda de 1986

 

 

A la sortie du musée, une boutique est bien entendu à notre disposition pour acheter livres, miniatures, magazines etc. Le musée dispose également d’un restaurant et d’une salle de réunion/réception pour les entreprises.

Un bémol tout de même pour ce musée : son accueil. Lorsque nous nous y sommes rendus, nous avons été très déçus par les deux personnes chargées de l’accueil des visiteurs. Sachant que nombre de ces derniers viennent parfois de loin pour pouvoir profiter du musée, il serait probablement opportun qu’un effort soit fait à ce niveau-là. Il est aussi possible que nous soyons « tombés » le mauvais jour (et encore, nous y sommes allés  en période creuse), mais il s’agissait de notre unique visite et le fait est que nous gardons un mauvais souvenir de cet accueil, qui certes n’enlève rien à la beauté de ce musée.

Informations pratiques

Pour s’y rendre : le musée se situe entre Rennes et Redon à

  • 30 km de Redon
  • 30 km de Rennes
  • 100 km de Nantes
  • 130 km d’Angers

musee loheac

 

Horaires d’ouverture :

  • Juillet et Août : tous les jours de 10 h à 19 h
  • le reste de l’année : tous les jours, y compris fériés, sauf le lundi, de 10 h à 13 h et de 14 h à 19 h

Tarifs :

  • Adulte : 10 euros
  • Enfants de 10 à 16 ans : 7 euros
  • Enfants de moins de 10 ans accompagnés : gratuit
  • Groupe de minimum 25 personnes : 8,5 euros/pers, gratuit pour le chauffeur et 1 accompagnateur

Contact :

  • Manoir de l’automobile, 4 rue de la cour neuve, 35 550 Lohéac
  • Tel : 02 99 34 02 32
  • Fax : 02 99 34 05 01
  • Email : musee@sfep.fr

Voir la suite avec les photos des voitures sportives du musée de Lohéac.

Cette entrée a été publiée dans Musées. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Musée de Lohéac

  1. vidal dit :

    Bonjour!
    Belle balade dans le musée de Lohéac! dire que je n’y suis pas allé cet été par manque de temps…… Merci pour vos superbes reportages. J’en profite pour vous donner les dates de notre rassemblement, organisé par l’AVABLB, les 20 et 21 avril 2013 au camping de l’ile aux cygnes au Bourget du lac,et nos rendez-vous mensuels les 3è dimanche à partir du mois de mai jusqu’au mois d’octobre, parking Thomas II sur la même commune.
    Recevez tous nos voeux, avec encore de beaux reportages.
    Cordialement
    Philippe V. secrétaire de l’AVABLB

    • Marguerite dit :

      Bonjour,
      nous avions hésité aussi, pour des raisons de temps, à aller à ce musée et finalement nous ne le regrettons pas. Nous avons effectivement essayé de mettre un maximum de photos pour « recréer » une mini balade dans le musée. Nous sommes contents que cela vous ait plu.
      C’est noté pour les événements au Bourget ; vous constaterez que nous avons déjà mis à jour notre article pour le rassemblement des 20 et 21 avril 2013. Je pense que nous avions eu votre nouveau fly au salon de Chambéry ou à Epoqu’auto fin 2012.

      Bonne année à vous aussi et à très bientôt au Bourget

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>