Grand prix de Pau historique 2013

Nous n’avons pu malheureusement être présent pour le Grand Prix de Pau historique, en attendant, voici le compte rendu de cette édition 2013 qui nous a été envoyé par les organisateurs.

Cette année encore le Grand Prix de Pau Historique a mobilisé passionnés et amateurs de voitures anciennes sous une météo clémente, voire ensoleillée. Au terme de ce week-end de course, près de 13.000 spectateurs se sont succédés dans les paddocks et tribunes pour admirer les 150 voitures de compétition, les 800 voitures de club et profiter du village exposant. La ville et ses commerçants étaient une fois de plus très impliqués pour offrir aux visiteurs une ambiance unique et festive, jusque tard dans la soirée dans les casetas…

Trophée Légende by Peter Auto – Grand Prix et Sport Avant-Guerre

Trophee-Legende-60-Cointreau-Bugatti-51

Crédit Peter Auto

Dès le départ de la course 1, Thierry Chanoine (n°68) prend la tête pour ne jamais la quitter. Grégory Ramouna, quant à lui reste dans ses roues tout au long de la course mais sans pouvoir prétendre à la victoire. Dans le peloton, les positions sont rapidement figées. On notera néanmoins les belles performances de la Riley et de la Bugatti 35 B qui contiennent les BMW 328 pourtant plus récentes. Une course où le pilotage fait la différence…

Grégory Ramouna (n°74) est aux abonnés absents de la deuxième grille de départ ce qui permet à Jean-Marc Laffont (n°35) de monter sur le podium derrière Jean-Jacques Bally (n°75) et Thierry Channone (n°68) toujours en tête.

Course 1: 1. T. Chanoine – Riley; 2. G.Ramouna – Bugatti 35 B ; 3. J-J. Bally – BMW 328
Course 2: 1.
T. Chanoine – Riley; 2. J-J Bally – BMW 328 ; 3.J-M. Laffont – Bugatti 35 B

Trophée Junior: Formule Junior (1957-1963)

Trophee-Junior-9-John-of-B-Stanguellini

Crédit Peter Auto

Lors de la première manche, le pole man John Fryda (n°54), part en tête, rapidement débordé par Jonathan Hugues (n°91) qui prend le contrôle de la course de bout en bout. La place pour la troisième position est longtemps disputée entre Philippe Buhofer (n°53) et Joao Paulo Campos Costa (n°56) mais à la mi-course, le Portugais perd le contact, laissant alors le podium lui échapper.

La seconde manche impose le même trio de tête, sans changement au classement.

Course 1: 1. J.Hughes – Brabham BT6; 2. J.Fryda – lotus 22 ; 3. P.Buhofer – Lola Mk5A
Course 2: 1.
J. Hughes – brabham BT6; 2. J.Fryda – lotus 22; 3. P.Buhofer – Lola Mk5A

Trophée des Pyrénées: Formule Ford (1966-1981)

Trophee-des-Pyrennees-61-Lynn-Van-Diemen-RF-81

Crédit Peter Auto

La course 1 est marquée par une intense bagarre pour la première place entre Arnaud Rechede (n°55) et Alain Girardet (n°1). Un duel qui s’interrompt lors du dernier tour après le tête-à-queue de la n°1. Une erreur qui permet à Olivier Dereche, frère d’Arnaud d’accéder à la seconde place. Les deux régionaux finissent en tête de la course suivie par Pierre Lombardi (n°3) qui n’a jamais suivi la cadence suite à un problème de boîte de vitesse.

La seconde épreuve débute sur les chapeaux de roues avec un très bon départ des frères Rechede (n°55 et 33) qui s’accrochent quelques tours plus tard, conduisant Olivier à abandonner. Une opération qui profite à Alain Girardet (n°1) et David Zollinger (n°10), tous deux également sur le podium.

Course 1 : 1. A.Rechede – Lola T 540 ; 2.O.Rechede – Lola T540 E ; 3.P.Lombardi – Lola T540
Course 2 : 1. A. Rechede – Lola T 540 ; 2. Alain Girardet – Lola T200 ; 3. David Zollinger – Van Diemen RF 81

Trophée Argentin : Grand Prix moteur avant Pré 61

trophée Argentin

Crédit Peter Auto

Dès le départ Julian Bronson prend le contrôle de la course après un problème au démarrage de Paddins Dowling, premier sur la grille de départ. En effet, le détenteur de la pole est contraint de partir des stands après un problème de démarrage. Une mésaventure qui le conduit tout de même à la seconde place après une spectaculaire remontée. A noter la troisième place de Tony Smith au volant de la Ferrari 246 Dino de Phil Hill, celle-là même qui remporta la dernière victoire de Ferrari F1 avec un moteur avant.

Lors de la seconde manche, à l’arrivée, on retrouve les mêmes noms mais dans un ordre différent. Julian Bronson monte sur la première marche du podium suivi cette fois-ce par Tony Smith puis de Paddins Dowling.

Course 1 : 1. J. Branson – Scarab Offenhauser ; 2. P. Dowling – ERA R10B ; 3. T. Smith – Ferrari 246 Dino
Course 2 : 1. J. Branson – Scarab Offenhauser ; 2. T. Smith – Ferrari 246 Dino ; 3. P. Dowling – ERA R B

Trophée de Pau : Grand Prix Moteur arrière Pré 61

La première épreuve offre de nombreux rebondissements. Dès le départ, Peter Horsman et Stephen Bond attaquent les hostilités avec des roue dans roue qui les mènent jusqu’à l’accrochage. Peter Horsman s’en sort avec un recul de deux places qu’il rattrape très rapidement en revenant à la tête de la course. Quant à son concurrent, il doit se contenter d’une 10ème place. En fin de course, Mr. John of B glisse sur une tache d’huile et heurte le rail, suivi de William Nuthall, provoquant l’arrêt définitif de la course à l’issue de 12 tours.

Dans la deuxième manche, Peter Horsman et Rod Jolley restent sur les deux plus hautes marches du podium. Jonathan Hugues parti en fond de grille vient néanmoins tourmenter ce dernier après avoir réalisé une incroyable remontée.

Course 1 : 1. P. Horsman – Lotus 18/21 ; 2. R.Jolley – Cooper T45/51 ; 3. M.Griffiths – Cooper T51
Course 2 : 1. P. Horsman – Lotus 18/21 ; 2. R. Jolley – Cooper T45/51 ; 3. J. Hughes – Cooper TS3

Trophée Phil Hill by Peter Auto – Sixties’ Endurance: Grand Tourisme Pré 66

Trophée Pre-66

Crédit Peter Auto

La première course du week-end est très animée de bout en bout. Les deux AC Cobra d’Yvan Mahé (n°1) et de Michel Lecourt (n°19) partent en tête, malheureusement la n°19 est contrainte à l’abandon après 7 tours pour cause de rupture d’embrayage. Jean-Pierre Lajournade (n°24) s’empare alors de la deuxième position jusqu’au 22ème tour où il effectue une sortie de piste sans gravité pour le pilote. Dans le milieu du peloton, les deux Porsche 911 de Didier Denat (n°70) et de Damien Kohler (n°16) s’affrontent pour la troisième place, c’est finalement la n°70 qui se hisse sur le podium. Coup de projecteur sur la jolie performance de Lucien Guitteny et Maxime Bochet (n°84) au volant d’une Alfa Romeo 1600 GTA, ils finissent en cinquième position au terme de la course.

La seconde manche connaît de nouveau la domination sans partage d’Yvan Mahé à bord de son AC Cobra qui a raflé la plus haute marche du podium et ce, avec trois tours d’avance tout comme lors de la première manche. Juste derrière lui, Damien Kolher et Didier Denat bataillent pour la deuxième place, talonnés de près par Lucien Guitteny qui a tenu le rythme du début à la fin.

Course 1: 1. Y. Mahé – AC Cobra; 2. F.Birbeau/J. Guintrand – Jaguar Type E; 3. D.Denat – Porsche 911
Course 2: 1. Y. Mahé – AC Cobra ; 2. D. Kohler – Porsche 911 ; 3. D. Denat – Porsche 911

Trophée Mini

Trophée-Mini-Classic-20-Carini-Boissy-Morris-1966

Crédit Peter Auto

Laurent Majou, deuxième sur la grille de départ prend rapidement l’ascendant sur Philippe Quiriere et ne quitte plus la première place. L’ensemble des concurrents a rendu hommage à Christian Devereux en apposant le n°67 sur le toit de leur voiture.

La dernière course du week-end voit s’imposer les mêmes pilotes.

Course 1: 1. L. Majou – Austin ; 2. P. Quiriere – Morris; 3. J. Hartop – Austin
Course 2: 1. L. Majou – Austin ; 2. P. Quiriere – Morris ; 3. J. Hartop – Austin

Le Grand Prix de Pau continue tout au long de la semaine avec “la semaine du Grand prix” et le week-end prochain avec la version moderne, les 18, 19 et 20 mai.

Ce contenu a été publié dans Evénements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.