Avignon Motor Festival 2012 – Les photos

Au sommaire
  1. Le Hall A : marques automobiles et motocyclettes françaises
  2. Le concours d'élégance
  3. Le défilé de mode d'Avignon Motor Festival
  4. Les voitures anciennes d'Avignon Motor Festival
  5. Les clubs
  6. Les voitures de compétitions
  7. Le parking collection
  8. Les camions d'Avignon Motor !
  9. Le Avignon Motor Show
  10. Avignon : des véhicules modernes

Retrouvez le compte-rendu photos d’Avignon Motor Festival 2013 ici.

La 10 ème édition de l’Avignon Motor Festival était à la hauteur. Une bonne organisation, beaucoup d’espace exploité, de nombreux domaines abordés (voitures, deux roues, camions, véhicules agricoles, engins militaires…), des animations, un parking visiteurs gigantesque et un temps magnifique ! Après des heures de tri, compte tenu du nombre important de photos, nous espérons que vous prendrez du plaisir à parcourir cet article qui compte des centaines de photos de véhicules pris sous tous les angles !

En outre, nous tenons à remercier les organisateurs du festival qui nous ont permis de profiter au maximum du week end et les personnes rencontrées sur les stand (notamment le stand du club 104 et du stand de la Lancia 037 Rallye) qui nous ont donné des informations primordiales pour rédiger cet article.

aeroclub avignon

Le ciel du festival était animé par l’Aéroclub vauclusien et l’escadrille d’Avignon

 

Le Hall A : marques automobiles et motocyclettes françaises

Le thème du festival de cette année était les marques d’automobiles et de motocyclettes françaises, réunies sous le toit du Hall A. Les visiteurs étaient accueillis, dès le passage de la porte d’entrée, par un podium présentant des voitures de course telles que des Delage, Talbot, Sizaire et Naudin, Bugatti, Rilland Pilain et Ballot.

Panhard course

Une Panhard type course de 1908

 

Ce Hall regorgeait de modèles de marques françaises aujourd’hui disparues et parfois inconnues du jeune public. Il était donc très intéressant de pouvoir découvrir autant de marques françaises en si peu de temps : cela permit de prendre conscience que la France fut, en son temps, elle aussi, un véritable vivier de constructeurs automobiles.

Mors SS 3 191

Une Mors ss3 -191-3 de 1914

La marque Mors devint par la suite Citroën lorsque ce dernier la racheta.

Parmi les marques disparues, nous pouvons citer (entre autres) Panhard, Chenard et Walker, Darracq, Delage, Delahaye, Rosengart, Georges Roy, Voisin, Hotchiss…

Voici pour les plus anciennes d’entre elles

 

et pour les moins anciennes…

 

Les marques actuelles étaient également représentées avec Bugatti, Citroen et Peugeot.

Citroen DS

Une Citroen D Super 5 de 1973

 

 

Un peu plus qu’une simple anecdote, une voiture à hélice était exposée sur un stand qui lui était dédié. Il était possible de consulter les plans de cette automobile, dont l’hélice est située à l’avant. L’intérieur est par ailleurs magnifique !

Layat voiture helice

La Layat « Hélica » de 1921

 

Les deux grandes marques actuelles françaises que sont PSA et Citroën avaient, de leur côté, amené une automobile récente : une 607 Féline de 2000 pour la première et une Métisse pour la seconde.

peugeot 607 féline

Peugeot 607 Féline de 2000

Citroen metisse

Une Citroën Métisse

 

D’autres marques, non françaises, étaient présentes sous le Hall A, comme des Austin Mini, des Alfa Roméo, des Ford, Opel ou encore Lancia.

hispano suiza

Une Hispano Suiza HS 26 de 1931

 

Côté deux roues, Avignon Motor Festival proposa quelques modèles dont des Koelher Escoffier, Jonghi, Gauthier et bien sûr Peugeot.

Avignon motor festival moto

Les motos exposées dans le Hall A

 

En outre, un surprenant prototype de moto Maserati, de 1955, était exposé.

Moto maserati prototype

Prototype Maserati de 1955

Prototype maserati

Moteur Maserati

 

A noter que des deux roues anciens étaient aussi présentés dans le « village des anciennes », installé dans le hall motos. On pouvait y trouver des Gauthier, René Gillet, Honda, Koelher Escoffier, Peugeot, ABC et également un Velosolex pliable ! Vous remarquerez également parmi les photos une Honda CR 750, dernier exemplaire au monde, qui a gagné les 200 miles de Daytona en 1970 avec au guidon Dick Mann. Elle aurait été expertisée.. 500 000 euros !

velosolex plisolex

Un Velosolex 5000, plisolex, de novembre 1973

 

 

 

Le concours d’élégance

Samedi après-midi, devant le Hall dédié aux marques françaises d’automobiles et de deux roues, s’est tenu le concours d’élégance, introduit par le président de la FFVE, M. Delagneau. Il a profité de l’occasion pour rappeler qu’« il n’y a pas de vieilles voitures, il n’y a que des anciennes voitures »!

avignon FFVE Delagneau

Le Président de la FFVE : discours d’ouverture du concours

 

Les voitures de collection ont été présentées dans un ordre décroissant selon leur âge et les équipages avaient été invités à se déguiser, invitation à laquelle ils répondirent, pour la majorité, présents ! Un beau spectacle offert aux spectateurs, entre Jaguar, Triumph, Renault, Peugeot, Packard, Delage, Amilcar… et bien d’autres. Ce concours eut le mérite de présenter des véhicules très variés et surtout magnifiquement restaurés et entretenus. Le public put même apprécier un démarrage à la manivelle de la Clément-Bayard qui avait, pour le bonheur de tous, calé !

avignon clement bayard

Redémarrage d’une Clément-Bayard de 1903

 

 

Les marques automobiles françaises étaient largement représentées :

peugeot avignon fisquet

La Peugeot 203 cabriolet de 1952 prise par M. Michel Fisquet

 

En outre, un tracteur Fordson et une réplique (taille enfant) faite main (!) furent de la partie. Un petit coup de pouce pour la montée sur le podium fut nécessaire pour la réplique, dont l’âge du conducteur mettait encore plus en valeur l’epoque de la machine.

avignon tracteur fordson

Reproduction main d’un tracteur fordson de 1927

 

Les organisateurs avaient également permis à une équipe, strictement féminine, de présenter une Hot Road, le spectacle à l’américaine !

avignon motor festival hot road

La seule Hot Road du concours élégance

 

Le concours d’élégance d’Avignon Motor Festival n’avait pas oublié les deux roues aussi puisqu’un magnifique side-car René Gillet a été présenté.

avignon motor festival rené gillet

Un side-car René Gillet de 1936

 

 

Le défilé de mode d’Avignon Motor Festival

Pour sa 10 ème édition, l’Avignon Motor Festival est resté fidèle à sa tradition du défilé de mode. Cette année, il se déroula le dimanche dans le Hall A, dédié au thème du Salon « les marques d’automobiles et motocycles françaises ».

avignon motor festival défilé de mode

La jeune créatrice avignonaise, Elodie, a pu présenter ses créations « Com’Elle » en plusieurs temps : en effet, les mannequins défilèrent sur différents stands dont celui des voitures de courses et de la Simca présidentielle de De Gaulle. Il y eut ainsi une mise en valeur réciproque des robes de soirée et des automobiles anciennes !

Cette entrée a été publiée dans Evénements. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Avignon Motor Festival 2012 – Les photos

  1. les vignerons du mont ventoux dit :

    Les vignerons du mont ventoux vous remercie pour la publication de la photo sur votre site elle est sympa et encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>