Peugeot 203 C 1956 – remontage accessoires

Voir le sommaire de ma restauration de Peugeot 203 ici.

Les deux semaines, ayant suivi la réception de ma 203 repeinte, ont été consacrées au remontage des accessoires. Au passage, tous les joints de portes, de coffre, de feux arrières, de vitres et de déflecteurs, ainsi que les coulisses armées de glaces ont été remplacés par du neuf. En bref, les seuls joints conservés à l’origine sont ceux des cuvettes de phares, de la conduite de remplissage d’essence, du pare-brise et de la lunette arrière !

restauration 203

En pleine séance de remontage, dans mon garage ! L’essentiel de l’avant a été rermonté et j’ai profité de l’occasion pour repeindre, aux couleurs du drapeau français, l’insigne « Peugeot 203″ vertical ; comme cela était le cas sur les Peugeot d’avant-guerre. La 203 n’avait pas ces couleurs sur son insigne ; l’ensemble n’était tout simplement pas peint, seul l’écusson Peugeot central était en email jaune sur fond bleu.

PLUS QUE LE PARE-CHOCS …

 

flèches peugeot 203

Le clignotant, à l’ancienne !

Un des côtés sympas de cette restauration a été la remise en service des flêches de direction. Achetées d’occasion (à un tarif très correct, au vu de certaines offres !!!), elles ont été démontées et nettoyées, puis leur boîtier a été repeint ton caisse. Après la révision du circuit électrique, j’ai remplacé la commande « Covir » d’origine cassée par une neuve d’époque (pièce relativement chère au passage !!!) ; j’ai branché tout cela au « + » et … magique … Ca fonctionne !!!

C’EST MAGNIFIQUE !!!

 

moteur peugeot 203

Le compartiment moteur est de toute beauté maintenant ! J’en ai profité pour remonter des butées caoutchouc neuves sur le pourtour du compartiment moteur et la prise balladeuse, ainsi que le bocal de lave-glace ont retrouvé leur place et leur fonction !

CA PREND FORME PEU A PEU …

peugeot arriere

L’arrière quasiment terminé, lui aussi. Les joints des Labinal sont neufs et le câblage des feux  va être intégralement refait, afin d’insérer les relais, qui premettront un fonctionnement des feux rouges en position clignotants ; ceci pour plus de sécurité, mais sans, pour autant, défigurer la ligne de ma 203, vu que les anciens clignotants, type feux de camion H très disgracieux sur les ailes de ma 203, ont été supprimés, et les troux, rebouchés.

peugeot restauration

Sur cette vue, tous les accessoires de la caisse ont été remontés. Il ne restera plus qu’à réinstaller les vitres et le restant des pièces sur les portes … Une autre paire de manche, car le travail qui m’attend est plutôt important !

SURTOUT SUR LES JOINTS DE DEFLECTEURS … !!!

jante peugeot 203

Les cinq jantes, grenaillées et apprêtées, avant leur mise en peinture (ton caisse). Même à ce stade, je ne les ai jamais vues aussi belles !!!

Voir la suite des photos de la restauration ici.

 

Cette entrée a été publiée dans Le coin des passionnés. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Peugeot 203 C 1956 – remontage accessoires

  1. MecaTrouve dit :

    j’adore le clignotant à l’ancienne !

    Les photos sont un peu pâlottes… il doit être possible
    de corriger cela dans n’importe quel éditeur d’image
    pour leur donner un bel éclat ?

  2. Phil dit :

    Bonjour et bravo pour cette restauration magnifique.
    Pourriez-vous m’ en dire plus sur la façon de modifier les clignotants arrières. Votre résultat est superbe sans toucher à l’ esthétique d’ origine. Je suis une bille en électricité.
    Merci de votre réponse.
    Cordialement, Phil (203c de 1955)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>