200 ans Peugeot

Au sommaire
  1. Les nouveaux véhicules du Musée
  2. Les anciennes en action

L’année 2010 aura marqué les 200 ans de la marque Peugeot. Du 13 au 16 mai, les amoureux de la marque s’étaient donné rendez-vous à Sochaux-Montbéliard, sur le site du Musée Peugeot, pour célébrer cet anniversaire comme il se doit. Parfois venus des quatre coins du monde, plus de 500 conducteurs de Peugeot ont répondu présents.

Ce week end fut d’ailleurs l’occasion pour le Musée d’inaugurer son agrandissement de 1 500 mètres carrés, le 14 mai, coïncidant justement avec les 200 ans de la marque.

Les nouveaux véhicules du Musée

L’agrandissement du Musée a permis d’ajouter 34 nouveaux véhicules aux 95 qu’il comptait jusqu’en 2010, avec une focalisation sur les véhicules de compétitions et les utilitaires. En outre, l’espace a été aménagé de façon à pouvoir accueillir des expositions temporaires.

Les nouveaux utilitaires
Type 10 « Break 7 places » – 1894/1896
Camion Type 64 – 1905/1908
Camion Type 1525
201 T Boulangère – 1931 à 1933
SK3 Boulangère – 1937 à 1938
202 UH Limousine commerciale – 1947- à 1949
Camion DMAH – 1946/1948
203 Fourgon tôlé U8 – 1949/1954 et 203 Limousine commerciale C5 – 1954/1959
D4A Fourgon vitré – 1955 à 1960
J7 Bus 13 places – 1965 à 1980
J9 Fourgon adapté en ambulance  - 1980 à 2006
404 Pick-up bâché U10  - 1967 à 1988
505 Break 4×4 Dangel –1986 à 1996
J5  4×4– 1981 à 1994

Les nouveaux modèles de la Génération 5
305 GLS 1988
505 SXD de 1988 et 505 SXD familiale de 1992.
205 T16 version client de 1984, 205 GTI 1.9 l de 1994, 205 Cabriolet CTI de 1994 et 205 Sacré numéro de 1995.
309 GTI 16 S de 1993
405 T16 de 1993 et 405 break GTX de 1995
605 SRI de 1997

 

Les anciennes en action

Plus de 500 véhicules Peugeot d’époque étaient réunis pour les 200 ans de la marque transformant le parking du Musée Peugeot en un second musée vivant. Certains modèles étaient largement représentés comme les 203, 403, 504 ou encore 201. D’autres, moins courrant étaient tout de même représentés comme les 205T16, les 402 Darlmat ou encore la 104ZS2. Certaines strictement d’origine, d’autres adaptées aux gouts de leur propriétaire (personne n’aura oublié la 203 bordeaux accompagnée d’une remorque décorées de concert), les voitures Peugeot présentes ont prouvé la grande vivacité de la marque au Lion et témoigné du nombre important d’adeptes qu’elle compte encore aujourd’hui. En outre, les 17 pays représentés dont l’Afrique du Sud montre la vivacité internationale du Lion.

 

Enfin, les anciennes ont également été mises en action mais côté circuit cette fois. En effet, certaines reines de la compétition ont pu reprendre la compétition le temps d’une journée.  Rassemblées sur l’anneau du Centre d’essai technique du groupePeugeot, 301 Miramas, 302 Darl’mat, 404 Diesel, 504 Bandama, 205T16, 206WRC mais aussi 905 et motos du bol d’or ont retrouvé David Henry, Jean-Christophe Duby, Jean-Pierre Nicolas et Eric Hilary venus prendre le volant pour l’occasion.

Cette entrée a été publiée dans Evénements. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>